top of page

Le Plan Epargne Retraite Entreprise Collectif (PEReco)



Le plan d’épargne retraite d’entreprise collectif ou PEReco est un contrat d’épargne mis à disposition par l’entreprise au profit de ses salariés.

Ce placement long terme vise à encourager les salariés à se préparer un pécule pour la retraite.

L’âge de la retraite arrivé, le salarié peut bénéficier de son épargne, sous forme de rentes ou de capital, versée en une ou plusieurs fois ou bien encore mixer les deux possibilités.


Entreprise : Comment choisir son PEReco ?

Vous avez décidé d’encourager vos salariés à participer aux résultats de votre entreprise, voici les principaux critères à prendre en compte dans le choix de vos contrats :

·            La qualité des conseils et le suivi effectué par votre interlocuteur épargne entreprise.

·            La diversité et les performances de la gamme des supports financiers.

·            Les outils de communication et les possibilités de gestion en ligne du contrat.


La Gestion financière :

·            Les sommes épargnées sur le PEReco sont placées dans des Fonds Communs de Placement d’Entreprise (FCPE), en gestion libre ou en gestion pilotée (par défaut).

·            La diversité des supports et des sociétés de gestion vous assure une diversification adaptée à votre situation et une rémunération en adéquation avec votre acceptation de la fluctuation de votre épargne.


Les sources d’alimentation :

Le PEReco est alimenté par deux sources :

-        Les versements de l’entreprise : • Intéressement • Participation • Abondement. • Jours de CET monétisés ou jours de repos non pris (dans la limite de 10 par an).

-       Les versements volontaires du salarié : qui peuvent être déduits du revenu annuel imposable (par défaut) ou non.


La Fiscalité :



Les avantages du PEReco :

 

Pour l’entreprise :

-       Le PEReco est un dispositif de motivation et de fidélisation des salariés.

-       Il bénéficie d’avantages fiscaux et sociaux exceptionnels : 

o    exonérés de cotisations sociales,

o    les versements de l’entreprise sont déduits de l’assiette de calcul de l’impôt sur les sociétés.

 

Pour le salarié :

-       Les versements de l’entreprise sont exonérés de cotisations sociales, hors CSG et CRDS.

-       Ils n’entrent pas dans l’assiette de l’impôt sur les revenus.

-       Les versements volontaires (y compris l’intéressement et la participation affectée directement au plan) peuvent être déduits du revenu imposable.

-       Les plus-values réalisées sur le plan sont, à la sortie, exonérées d’impôt sur le revenu.



26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page