top of page

Les plus de la réforme des retraites


Dans cet article nous portons un regard résolument positif sur la réforme des retraites appliquée depuis le 1er septembre 2023.


CE QU'IL CONVIENT DE RETENIR :


La réforme de 2023 est une accélération dans l'application des mesures de 2014 (Réforme Touraine) qui visaient à porter à 43 années de cotisations le bénéfice du taux plein.

Elle impacte principalement la décennie 1962-1972.



ELLE COMPORTE 5 POINTS POSITIFS ET 5 AMELIORATIONS


Premier point positif, l'âge du taux plein est maintenu à 67 ans.


Deuxième point positif, les dispositifs de départ anticipé sont améliorés.

En 2020, 1 personne sur 2 est partie en retraite avant 62 ans.

- La retraite anticipée pour incapacité permanente permet un départ dès 60 ans.

- Les points de pénibilité font leur entrée dans le dispositif de départ anticipé.


Troisième point positif, le dispositif de carrière longue est assoupli.

De nouveaux trimestres permettent d’y accéder.

- Les trimestres de majoration de durée d’assurance attribués dans le cadre du compte professionnel de prévention.

- Les rachats de trimestres d'apprentissage.

- Les trimestres acquis au titre des périodes d’assurance vieillesse des parents au foyer et celles au titre de l’assurance vieillesse des aidants.


Quatrième point positif, la retraite progressive est encouragée.

La retraite progressive permet aux assurés (salariés et non-salariés) de percevoir une partie de leur pension de retraite tout en travaillant à temps partiel ou en exerçant une activité réduite.

- La réforme ouvre le dispositif aux fonctionnaires, professions libérales, aux avocats, aux mandataires sociaux et aux salariés qui ne sont pas soumis à une durée de travail à condition d’exercer cette activité à titre exclusif.


Cinquième point positif, le Cumul Emploi Retraite ouvre droit à une nouvelle pension depuis le 01/01/2023.

- A condition de remplir les conditions d’âge et/ou de durée de cotisation permettant de bénéficier d’une pension de retraite à taux plein.

Son montant maximum est fixé à 5 % du plafond annuel de la Sécurité Sociale, un peu moins de 200 € brut par mois.


Les autres mesures concernent ;

Les professions libérales qui bénéficient désormais de la majoration de pension de 10 % à compter du troisième enfant.

Les femmes bénéficient de 2 nouvelles mesures :

- Les indemnités journalières du congé maternité intègrent le salaire du compte retraite.

- Une nouvelle Surcote parentale de 5 % est créée.

Les aidants, les Sapeurs-pompiers volontaires, les élus locaux et les sportifs de haut niveau (AVA) peuvent prétendre à des trimestres en plus.


Enfin, les TUC (1984 à 90), les stages pratiques en entreprise (Plan Barre), jeunes volontaires, d’initiation à la vie professionnelle et les programmes d’insertion locale, (Entre 1977 et 1992) vont intégrer la carrière professionnelle à la sécurité sociale.

Pour finir, l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées ne sera récupérée que sur les successions d’un montant supérieur à 100 000 €. Ce plafond sera indexé sur l’inflation.


Pour en savoir plus

Pour une étude personnelle contactez-nous au 04 67 27 67 27.

245 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page